La Lune en 81 Méga pixel

Le photographe Andrew McCarthy, passionné par l’espace et l’astrophotographie, révèle un cliché impressionnant de 81 Mpx de la Lune et des étoiles l’entourant.

updated-mosaic.-1920-large.jpg
© Andrew McCarthy

Décidément, la Lune est au cœur d’une actualité bien chargée pour ce début d’année 2019. Une nouvelle photo du satellite a été dévoilée sur les réseaux sociaux par Andrew McCarthy, un passionné d’astrophotographie. Le travail sur la prise de vue réalisé par le photographe est complexe et a permis de rendre une image de l’astre avec une partie ombrée visible au côté de la partie éclairée. Grâce à ces techniques, le fond étoilé normalement absent sur une photographie plus classique est aussi observable donnant une dimension spectaculaire au cliché.

25 zones de 2 000 photos chacune

L’américain Andrew McCarthy vivant en Californie a pris près de 50 000 photographies pour finalement parvenir au résultat qu’il partage avec nous. La photographie au format final a une définition de 9 000 x 9 000 px soit 81 Mpx au total. Un appareil photo Sony A7 II ainsi qu’un ZWO ASI 224MC ont été utilisé pour réaliser l’image. D’une part, l’ombre et les étoiles sont prises en photo tandis que le second boîtier se charge de la surface éclairée de la Lune. Le photographe indique dans son histoire avoir pris un nombre incroyable de clichés à cause de problèmes de netteté provoqués par l’atmosphère ou pour éliminer le bruit généré par les capteurs.

updated-mosaic.-600.jpg

Le montage final partagé par le photographe passionné d’astronomie. © Andrew McCarthy

En plus des appareils, Andrew McCarthy a utilisé un télescope Dobson Orion XT10 et une monture équatoriale EQ6-R Pro GoTo de SkyWatcher. Le montage est réalisé par les prises de vue successives, en quadrillage. L’image est composée de 25 tuiles comprenant près de 2 000 photographies chacune. Le taux de déchets est important, proche des 50 %. Chaque tuile a été compilée séparément avec un travail sur le bruit et la netteté pour se séparer au maximum des défauts. Chaque tuile a ensuite été fusionnée sous Photoshop pour aboutir à l’image finale. Andrew pense au plus passionné d’entre nous et n’oublie pas d’indiquer qu’il a pris quelques libertés dans la composition pour gérer plus facilement les zones trop dégradées ou incomplètes. Il admet alors volontiers qu’il est peut-être plus préférable de parler de compositing (photomanipulation) que de photographie pure.

updated-mosaic-crop-100--2.jpg
© Andrew McCarthy

Enfin, Andrew McCarthy a choisi de partager son travail sur Reddit en expliquant la prise de vue et en proposant les fichiers au téléchargement pour les curieux ou pour ceux qui souhaiteraient utiliser l’image pour réaliser un fond d’écran. Très sympathiquement, il invite au partage et à la discussion tout en renvoyant vers son compte Instagram sur lequel il partage les étapes de la prise de vue photographique.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s